Confiture de tomates vertes

 

Pour 2 à 4 pots de confiture selon les tailles, prenez une douzaine de tomates (2 kilos environ) au stade idéal, couleur vert pâle ou jaune très clair (trop vertes, les tomates sont vraiment acides),  et 1,2 kilo de sucre en poudre, 1 orange bien mûre et 1 citron jaune.

 

Épluchez les tomates, l'orange et le citron et coupez-les en petits morceaux en récupérant le jus.

 

Versez le tout dans un grand faitout en ajoutant le sucre, mélangez, couvrez et laissez mariner toute une nuit au réfrigérateur.

 

Le lendemain, posez votre faitout à découvert sur feu vif jusqu'à ébullition du jus, puis baissez le feu et continuez la cuisson pendant une demi-heure à 3/4 d'heure environ.

 

Comme toujours avec la confiture, la difficulté réside dans l'obtention de la bonne texture, ni trop liquide ni pâte de fruit ! 

Il faut donc tester la cuisson en prélevant régulièrement un peu de préparation pour la verser sur une assiette plate. 

Penchez l'assiette, si la confiture ne coule pas tout de suite, mais reste au contraire plutôt figée, c'est qu'il est temps d'arrêter la cuisson.

 

Remplissez aussitôt vos pots stérilisés jusqu'au bord, essuyez bien les rebords avant de les fermer soigneusement et laissez-les refroidir la tête en bas.

 

Vous pouvez ensuite ranger vos pots, à l'endroit, dans un coin frais et sombre, et les conserver ainsi plusieurs mois. 

Une fois entamé, conservez votre pot jusqu'à un mois au réfrigérateur.

 

C'est la confiture d'automne par excellence, au doux parfum d'enfance : indispensable pour passer l'hiver ! Outre les délicieuses tartines du petit-déjeuner ou du goûter, elle accompagne avec bonheur toutes les viandes blanches, les châtaignes, le foie-gras, les gâteaux au yaourt, etc.